AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Imprevisible clair de lune [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Noéh1
£ Le Mystèrieux Mégaloman §
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Aucun...
Amour: La belle Nosahina

MessageSujet: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 17:41

[Thème Audio Içi Be Enjoy =)]

La nuit, ce moment si calme et tranquille, ou les humains rentrent tous chez eux, ou les voleurs se rassemblent dans l'ombre, a peine dérangé par quelques ricanements d'ivrogne de l'auberge. noéh était sorti, cette nuit-la, a gambader sous sa forme lupine, éffrayants quelques animaux, montrant les crocs devant un charognard maigrelet, non, cette nuit-là, il n'était pas d'humeur a tuer, il n'avait ni soif, ni faim, bien que sa se ressemblait a certains moment. il s'arrêta au détour d'une ruelle, pour arriver sur une petite, place, un puit primaire, un étal de marché a moitié ranger, des rangées de maisons qui formait un cercle parfais, un miaulement de chat, rien de plus, rien de moins. Il avança, tranquilement, dans l'idée d'aller boire un coup, aussi lapa t-il l'eau dans le sceau, elle était pure, ce qui changeait de l'eau des ruisseaux. Un bruit se fit entendre dèrrière lui, il se retourna, et la lune éclaira son visage de loup, une cicatrice en forme de croix irregulière passait entre ces yeux, il fallait dire merçi a la meute de leodys pour cela, il retroussa ces babines, pour montrer ces crocs irrégulier, ou les pointes semblait capable de pourfendre la chair et les os. un simple chiot, un petit être a la merçi du monde, passait non loin de lui, émattant de léger couinement de tant a autres, Noéh se retourna, amusé qu'un être si faible est pus survivre jusqu'à avoir des poils sur le caillou, et reposa ces yeux sur le puits, dans lequel il vit son reflet, la lune se tenait maintenant juste au-dessus de lui. Le rayon de la lune éclaira l'eau au fond du puit qui se refleta dans le visage du loup, celui-ci détourna son regard pour ne pas se faire aveugler, et se dirigea vers une autre ruelle. il marchait sur un sol craquelé, pourtant par endroits on trouvait des flasques d'eau répartie inégalement, avant de grimper sur un tonneau, de sauter sur le rebord de fenêtre en face, pour finir par bondir sur le toit plat d'une maison, depuis laquelle il scrutait la place, a ne rien faire. Sa langue passa sur ces babines, sans grande conviction, il n'était qu'a moitié lui-même, quelque chose en lui l'empêchait de faire ce qu'il fesait toujours a ces moments-la.

Morphée lui tendait les bras, mais il refusait sans le vouloir, a l'intérieur de lui quelque chose le lui interdisait, il reprit lentement sa forme humaine, touffe de poil par touffe de poils, pour se retrouver dans sa tenue simpliste, toute noir, et de ces ignobles z'yeux vert. Il se releva, fesant craquer chacun des os peuplant son corp, avant de s'étirer lentement, de droite a gauche, de gauche a droite, avant de se mettre a courir jusqu'au bord, et de sauter sur le toit a côté, en chaume, ce qui était plus confortable que la pierre, il resta la, ainsi, étale contre le confortable chaume de la maison, quand un craquement sourd se fit entendre. Il releva la tête, une silhouette noire se tenait dans une ruelle, de l'autre côté de la petite place. noéh se releva, et se mit a courir vers le bord, 9 mètres le séparait du sol, mais bon, pas grave, hein ? il s'élança, dépliant ces bras et joignant au contraire ces jambes, pour attérir la tête la première dans la charrette de fois près de l'étal du marché, il est pas fou, quand même. Toujours dans le foin, il se transforma en loup, et sorti de là, se débarrassant de tout les épis trainant dans sa fourrure; il alla a la rencontre de cette silhouette noire, de son imposante stature de loup, il redevint humain, aucun fourreau sur son corps, ces lames était cachées, non loin.

-Bonsoir

Son ton était des plus neutre, avec quelque chose derrière la tête..


Dernière édition par Noéh le Dim 31 Aoû - 2:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 18:37

Qu’y a-t-il de plus beau en ce monde qu’une douce et paisible nuit de pleine lune ? La lumière scintillante de cet astre berçant notre douce terre, illuminant de sa lumière blanche les architectures vieilles de plusieurs siècles. Ces bâtisses impressionnantes et surplombant le village du peuple, montrant au monde la grande maîtrise de l’Homme et ses capacités incroyable. Fous ou jaloux seraient ceux qui oseraient vous dire le contraire. Rien n’est plus beau que la puissance des Hommes. C’est durant une nuit comme celle-ci, une nuit où tout est calme, que se déroulait ce qui résulte.

Imaginez le plus mystérieux des hommes. Imaginez-le, tout de noir vêtu, admirant la grandeur de son peuple de la plus haute tour du Palais Royal. Imaginez ses yeux flamboyant poser un regard sur l’horizon ténébreuse s’offrant à lui. Imaginez l’homme le plus influant qui soit, bercé par le flot de ténèbres qu’il déploie sur sa cité. Imaginez Néro Dananger…

L’homme, pour autant qu’une once d’humanité daigne encore bercer son cœur, quittait le Palais comme souvent par les douces nuits comme celle-ci. Marchant seul dans les rues et ruelles de la Demeure Royale puis du village, touchant sa Lame du bout des doigts et observant les sujets dormirent. Cette paix extérieur, ce calme environnent, rien n’était plus agréable pour lui. Comme-ci la noirceur de la nuit et le calme des hommes endormis, comme-ci le monde tout simplement, se formataient à son image toutes les nuits. Le jour appartenait à sa douce Reine, mais la froideur de la nuit était son royaume, sa véritable Patrie. Son long manteau noir flottant derrière lui, suivant avec peine ses pas et s’accrochant tant bien que mal aux épaules de ce guerrier, il marchait sans s’arrêter le long des sinueuses allées de ce lieu. Quelques bruits se faisaient parfois entendre ici et à, des animaux qui osaient enfant se montrer. Si le monde de la nuit symbolisait cet être, sans doute ces bruits étaient l’incarnations de ses pensées, les animaux représentants les doutes.
La nuit était particulièrement calme cette fois là, anormalement calme. Aucun doute, aucune pensée ne vinrent perturber la marche funèbre du grand conseillé. La nuit était calme et pourtant, la cité tremblait. Une chose n’ayant pas sa place en son sein avait pénétré ses murs, une créature démoniaque souillant de son impureté le divin sol de la terre humaine. Bien que Néro ne pouvait donner un nom à cette menace, ni même un visage, la présence de cette entité obscène perturbait la nuit, sa nuit. Cette chose était puissante, très puissante, peut-être même trop. Sans doute, puisque son intrusion avait anormalement apeuré la ville. Le jeune et puissant Dananger parcourait calmement les rues de l’endroit, se rapprochant inexorablement de la source de l’inquiétude de sa Patrie. C’est après quelques minutes de recherche qu’il tourna à la dernière intersection avant que leur rencontre ne commence.

La rue était assez grande, quelques stands du marché n’avaient pas étés rangés et la totalité des volets étaient fermés. Ils ne laissaient toutefois passer aucune lumière, tout les habitants devaient dormir paisiblement, ne ressentant pas les plaintes de leurs maisons. Bien que la source de cette anomalie vienne du sud, le jeune conseiller parti en direction opposé, pleins nord pour tourner le dos à la menace. Il n’oublia toutefois pas de faire briller son épée à la lumière blanche de la Lune, pour que sa cible le ressente. Une source d’autant de perturbation devrait certainement être alerté avec seulement ceci. Il marcha paisiblement, et n’eu qu’une dizaine de pas à faire avant de percevoir dans la réalité cette fois, les bruits de pas d’une chose courant vers lui. Sur les toits, elle le suivait et l’observait. Ses pas, particulièrement silencieux, s’approchaient à une vitesse incroyable. Toutefois, une chose était étrange une fois de plus. Cette menace parvenait à masquer ses pas, comme si elle caressait le sol. Ou alors, peut-être était-ce la cité qui cachait sa présence. Non cela n’a aucun sens, c’était cette même cité qui avait guidé Néro jusque dans cet endroit, alors pourquoi protéger son agresseur. C’était cette chose obscène qui était suffisamment doué pour masqué sa présence. Le jeune Dananger continuait de marcher, faisant mine de rien, tandis que l’un de ses bras tapotait les argenteries de la poigne de son épée. Il passa une carriole de foin, qui servie à une acrobatie de la source pour retourner à terre. Notre héros empoigna son arme, entendit résonner dans son dos et simple « Bonsoir », et la sortit avant de la poser sous la gorge de la personne. Un humain. Ou du moins, une apparence humaine. L’habituel regard inexpressif, dure et froid malgré sa couleur de feu regarda de haut en bas la menace qui avait tant inquiété son monde, avant de déclarer tout haut :


« Qui es-tu pour perturber ainsi mes Ténèbres ? »


[HRP : je t'ai déjà dis que j'aimais pas lire des pavés, comme ça c'est parfait Wink ]


Dernière édition par Néro Dananger le Dim 31 Aoû - 3:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noéh1
£ Le Mystèrieux Mégaloman §
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Aucun...
Amour: La belle Nosahina

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 19:12

L'argent étincelant d'une lame, lui rappela un moment de son enfance, un moment oubliée, la broche de sa mère, brillant au loin, alors que lui partait, du haut de ces 7 pommes, vers l'aventure, vers sa soeur. Il revint a la réalité quand une lame énorme alla se figer devant sa gorge, sans un mouvement de la part de Noéh, qui ne craignait plus rien de la mort dans ce genre de moment. Il leva sa main gauche, sans lèse (Sans la ralentir, comme si on pointait un flingue sur toi) et passa ces doigts sur le fil de la lame, une belle épée, très belle, appartenant a quelqu'un d'important. Il regarda ces yeux, les siens brillait d'un éclat lumineux vert, ce qui donnait l'impression de voir avec une lampe verte, éclairant l'obscurité, alors que ceux de son "collègue" tant estimé était rouge, un éclat rubis comme ceux que les vampires ont. Toujours avec la même main, il alla chercher le bout de l'épée, pour la rabaisser, lentement, calmement, cyniquement même, en donnant a ces lèvres la forme d'un "o" comme pour siffler, sifflement qu'il lacha tout doucement, qui devint bientôt sourd, avant de parler....

-Apprenez que l'on ne pointe pas d'arme sur une personne qui a laissé les siennes dans le foin.

Il pointa son pouce vers la charette de foin, de laquelle dépassait deux fourreaux, ou reluisait les poignées de ces épées, plus confiant, il ramena ces mains a niveau, levant la tête pour fixer la lune, qui semblait la charier a l'aveugler.

-
Pour te répondre, mon nom est Noéh, lycan de mon état.

Il semblait attendre quelque chose de la party de l'homme, qui ne vînt pas, aussi Noéh s'empressa t-il d'ajouter.

-
Quand on reçoit le nom de quelqu'un en général on donne le siens.

Il voyait bien en l'homme devant lui quelqu'un de plutôt respectueux des règles de combat, ce qui permettrait a Noéh de calmer un peu plus sa soif de sang, pour l'instant tout du moins, de plus, s'il avait fait le moindre faux pas, la transformation en loup aurait été immédiate, et l'homme aurait été mis a terre sous son poids digne d'un loup bien nourri.


Dernière édition par Noéh le Dim 31 Aoû - 2:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 19:57

La menace qui pesait sur sa ville avait une apparence humaine, mais qu’en était-il réellement ? Son pouvoir semblait comme s’étendre autour de lui, englobant les ténèbres du Haut Conseillé pour le plonger dans une noirceur encore plus profonde. Cette menace qui se tenait face au jeune Néro semblait être venu d’un autre âge, d’un autre temps. Comme-ci les Ténèbres les plus anciens avaient été scellés en lui. Le puissant ninja laissa son arme se baisser, sans quitter des yeux le dénommé Noéh. Les deux personnages se fixaient d’une manière étrange, les couleurs atypiques de leurs yeux et le combat qu’ils semblaient se mener les empêchaient de lâcher le regard. C’est alors que l’étranger pris la parole, déclara qu’il n’était pas armé. Il continua en donnant son nom et sa « race ». Ce n’était donc pas un humain, mais un lycan. Cela expliquait, partiellement, les Ténèbres qu’il exposait avec lui. Partiellement seulement. Car même pour un être chez qui la noirceur du cœur est inné, être comme il était, aussi « puissant », était inhabituel. Cette force cachait quelque chose, un passé des plus étranges certainement. Le jeune Dananger ne se posa pas de question, et laissa cette étrange créature parler alors qu’il rangeait son arme dans son fourreau. Il posa une fois de plus son regard sur le Lycan avant d’enfin lui répondre :

« Et que viens faire un Lycan en Terre des Hommes ? Croyez-vous être enclin à nous emmener vers une guerre ? »

Bien que le loup ai sous-entendus vouloir connaître son nom, Néro passa ce détail et poursuivis la conversation aux allures d’interrogatoire sans lâcher du regard son interlocuteur. Il sentait, ou plutôt ressentait la peur que la nuit lui avait communiquée avant cette interlude, et la comprenait à présent. Cette personne était véritablement une menace. Maintenant qu’il avait appris, sans difficulté son nom, il devrait aussi en informer Inata. Un si puissant personnage, aussi imposant, ne pouvait être qu’un simple Lycan ordinaire. Il devait certainement faire partit des têtes puissantes de ce peuple. Voilà pourquoi informer sa puissante Reine était chose à faire. Ses incroyables connaissances sur le monde seraient sans doute capable de m’être la lanterne sur l’origine de cet illustre loup.

La nuit s’activait doucement autour des deux être. Cette rencontre pour le moins atypique entre deux personnes d’exceptions semblaient intéresser les Ténèbres eux-mêmes. Leur présence autour de Néro et de son interlocuteur était anormal, et il le sentait bien. Un peu comme-ci ce dialogue avait été préparé depuis des décennies par des entités supérieurs, et que maintenant qu’il avait enfin lieu, elles ne pouvaient s’empêcher d’accourir auprès de leur protégés…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noéh1
£ Le Mystèrieux Mégaloman §
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Aucun...
Amour: La belle Nosahina

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 20:58

Le Lycan souria a la façon de faire de l'homme, il voulait quoi, se battre avec des mots? Son côté de loup disait que c'était vide de sens, et parfaitement intulte, car tout le monde sait que n'importe quel acte vaut mieux que les mots. mais son côté posé et reflechis lui disait d'accorder une once de confiance a cet homme, qui semblait n'avoir pas véçu une partie de sa vie, comme lui, dans les rues, et une autre a tuer. Voyant qu'il relachais la prise sur son arme, le lycan s'empressa de faire un geste pour attaquer, le testant, il resta la, prêt a enfonçer sa main dans sa gorge, mais se ravisa, un sourire en coin.

-Ne baissez jamais votre garde face a un inconnu.

Son sourire cachait bien des choses, loin d'être mauvaise, mais plutôt, amicale, aussi étrange que sa façon de concevoir le mot "Amical" soit. D'un ton ferme, l'homme parla, noéh n'écouta qu'a moitié, ne prenant note que du fait que ce n'était pas la réponse attendue, son sens agressif se réveilla, cherchant le moindre prétexte pour le métamorphoser et se jeter sur l'homme. Ces yeux vert luisant ne dérangeait probablement l'homme, qui semblait mener un interrogatoire. Noéh le fixa dans les yeux, avant de déplier son bras pour l'empêcher de continuer a tourner, et de le tenir du regard, au lieu de se faire tenir.

-On va faire un jeu, je vous pose une question, puis vous répondez, vous m'en posez une, et je vous répond. Je commence, a qui ai-je affaire ? A la carrure je dirai un soldat, a la façon de parler un bourgeois, et enfin un membre important du cercle d'Inata, pour la rareté de la lame, mais ce qu'on ne devine pas, c'est votre nom, ou votre façon de vous faire apeller, alors ?

En quelques minutes, il avait complètement retourné a son avantage le court de la discussion, réussissant habilement a embobiner l'homme pour le coincer, en ayant poussé a son maximum la provocation, pour voir comment il allait réagir, si il se montrait offensant, il paierais, si il resterais calme, cet homme méritait une sorte de respect, que Noéh affichait aux gens méritant.



Dernière édition par Noéh le Dim 31 Aoû - 2:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 21:35

La conversation prenait une tournure provocatrice. Le Lycan était certain de sa supériorité, et ne se gênait pas pour le faire voir. Son imposante carrure, et sa force de bête sauvage étaient des choses qui devaient certainement impressionner les gens du peuple. Malheureusement pour lui, il avait ce jour là affaire à une personne que l’on n’impressionnait pas aussi facilement. Le petit mouvement hâtif du bras ayant pour but de tester Néro ne fit même pas cligner des yeux ce dernier, qui fixait toujours Noéh comme-ci rien ne c’était passé. Ce dernier lui donna le conseil de ne jamais baissé sa garde. Comment pouvait-il être aussi stupide ? Quoi qu’il en soit, le jeune Haut Conseiller pris calmement la parole et dit d’un ton plat et évasif :

« Ce n’est pas ça. C’est juste que… tes yeux m’avaient prédis ce coup de bluff »

Il ne lâchait toujours pas des yeux son interlocuteur. La menace qui pesait sur la cité semblait décidé à connaître le nom du jeune Dananger, qui lui restait particulièrement impassible. Son regard était incroyable. Il n’avait pas changé depuis le début de la rencontre : des yeux à demis fermés fixant sans cesse les yeux de son interlocuteur, sans bouger d’un pouce. Pendant ce temps, le Loup proposait un jeu intéressant à Néro, jeu ayant pour principal but de savoir comment il s’appel. Amusant. Toutefois le personnage le plus influant du Royaume n’était ce soir pas décidé à dire son nom à cet illustre inconnu. Il resta silencieux plusieurs longues secondes après que le Lycan est finis sa réplique avant de se décider à parler :

« Observateur. En vous sentant arriver, j’ai tout de suite su que vous n’étiez pas quelque un d’ordinaire. Quand vous m’avez dit que vous étiez un Lycan, j’ai trouvé que plusieurs choses clochaient. La première, pourquoi un Lycan se déplace seul en terre humaines ? La seconde, et c’est celle qui me gène le plus, comment un Lycan peut-il posséder une telle pureté mais aussi paradoxalement d’aussi grand ténèbres dans son regard ? »

Le jeune garçon s’arrêta un moment. Il savait qu’il n’avait toujours pas dis son nom, alors que cette fois Noeh lui avait clairement demandé de le lui dire. Cela le gênait un peu de dévoiler ainsi son identité, mais en même temps il n’était pas réellement obligé de le faire. Il attendit plusieurs secondes avant de reprendre. L’une de ses mains était toujours posée sur sa Lame tandis que la seconde pendait le long de son corps. Son regard était toujours posé sur celui du Loup tant ses yeux l’intriguaient. Après quelques secondes, il poussa un léger soupire et déclara :

« Vous avez effectivement raison, je suis membre de la garde personnelle de la Reine Inata. Quant à mon nom exact eh bien, il est assez banale. Enfin, si vous tenez vraiment à le savoir, eh bien je m’appel Léonidas… »

Un faux nom, le coup classique. Toutefois, cette couverture n’était pas anodine, puisqu’il y avait effectivement un Léonidas dans la garde sacré de Dame Inata. Ainsi, même si le Lycan souhaitait s’assurer des dires de Néro et parvenait par un quelconque moyen à trouver des archives contenant des informations sur les membres de la Garde Royale de la Reine, alors il trouverait un dossier complet sur ce Léonidas. Dommage qu’il ne s’agisse pas de la même personne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noéh1
£ Le Mystèrieux Mégaloman §
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Aucun...
Amour: La belle Nosahina

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 21:53

Le Lycan continuait de fixer des yeux l'humain, qui déballait une suite des mots accolés les uns aux autres, sans réelle conviction. Noéh aimait bien jouer avec les humains, mais celui la était différent, il était beaucoup plus calme et serein, le genre a ne pas se laisser impressioner, aussi le lycan ajouta, a la fin des dires de l'humain.

-"Il est dommage qu'un "être" de votre grade ait ces yeux qui mente a la place de son coeur, qui lui, veut persuader d'une fausse vérité"

Il souria en coin, une phrase énigmatique, comme il en sortait a l'ocasion, une voix en lui lui inssuflait le désir d'être irrité par un simple mensonge, mais dévorer par plaisir, ce n'était pas encore sa. il seretourna, gardant un oeil en coin pour l'homme, un sourire étrange aux lèvres, il marcha un peu, avant de déclarer, toujours de dos a l'homme.

-Les lycans n'ont plus rien a faire de moi, j'ai été banni, et, non, a moi seul je ne peux provoquer une guerre, mais je peut faire bien mieux.

Une bien énigmatique réponse, dit avec un ton dans la voix laissant présager un mensonge, mais aussi une "vérité fausse". Le Lycan se métamorphosa en loup, avant de bondir sur la pierre du puit, pour sauter avec un appui jusqu'à la charette, ou il récupéra ces armes, qu'il accrocha au niveau de son torse de loup, ou deux lanières de cuir était prévues a cet effet. Il s'élança sur la charette, et de la grimpa sur un rebord, puis un autre, pour finir par atteindre le sommet, il s'asseya, la queue remuante, avant d'hurler a la lune, bien fort, l'écho revenant, les lumières commencèrent a s'allumer, des cris de jeune femme sortait des fenêtres, on entendait crier au loup de tout les côtés, et bientôt, les rues était envahis d'humains a la recherche de Noéh.
il commenca a gambader de toit en chaume en toit de chaume, avec une rapidité surprenante, le vent sifflant contre sa fourrure, il savait que l'humain le suivrait, tant qu'il resterai au village, aussi s'arrêtat-il, au point le plus haut du village, un énorme rocher, près de la maison du maire, le loup se retourna des centaines de lumières illuminait les rues, c'est alors qu'il se retransforma en humain, entendant un craquement, n'ayant besoin de plus, il déclara.

-Soit tu me dit ton nom soit je provoque une telle panique en ville qu'au petit matin vous aurez des émeutes devant le palais.

Les lycans lui sont totalement indifférents, qu'il vivent ou qu'il meure, il s'en fichait.


Dernière édition par Noéh le Dim 31 Aoû - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Sam 30 Aoû - 23:30

Une chose à laquelle Néro n’avait absolument pas pensé se produisit alors. Le Lycan qui lui faisait face était effectivement une personne différente de la majorité de celle peuplant le monde. Il parvint à déceler, au fin fond du regard de Néro, le mensonge qu’il lui avait raconté pour masquer son identité. Ces dires firent, pour la première, changer le regard de notre héros. Ses yeux s’ouvrirent un peu plus, avant de lancer un regard noir au Loup-Garou qui continuait de discuter, avant d’effectuer plusieurs acrobaties sous sa forme bestiale et de s’enfuir par le toits. Le guerrier humain se mit en mouvement et tenta tant bien que mal de le suivre par les rues du village. Malheureusement, avec seulement deux jambes, il était logiquement plus lent que le Loup. C’est alors qu’il entendit les hurlements de la bête, qui prenait plaisir à réveiller la totalité de la ville. Par cette nuit, alors qu’habituellement tout est calme, le bruit anormal de cette chose vint perturber le jeune Danger, qui souffrait maintenant d’un mal de crâne insoutenable. Puis, d’un seul coup, tout s’arrêta. Alors qu’il était à moitié agenouillé par terre, il dégaina son épée, et se mit en mouvement vers la source du cri, jetant un regard haineux. Il courait à toute vitesse, entendant l’air fuser à ses oreilles. Il tourna à une dernière intersection alors que Noéh reprenait son apparence humaine. Quelques habitants sortirent de chez eux, et l’un d’entre-eux, en apercevant l’illustre Haut Conseiller, se prosterna et commença à dire :

« Grand Conseiller Dananger que signifi…. ARGH… »

Trop tard. La Lame du ninja avait transperça son ventre et ressortait de l’autre côté de son corps. L’homme se tenait immobile derrière sa victime, légèrement baissé et l’épée en avant. Il ôta d’un seul coup son arme et se releva, observant le Loup qui semblait s’amuser de la scène. Il couru vers le bâtiment qui faisait face à celui sur lequel se trouvait le Lycan, sauta en l’air et planta son arme dans le mur. Cela fait, il fit une étrange acrobatie en balancement pour effectuer un saut et atterrir agenouillé sur le toit qu’il visait. Il se releva et lança un regard noir à la cause de toute cette agitation. Néro attendit quelques secondes avant de prendre la parole :

« Tu voulais le savoir, et bien soit : je suis Néro Dananger, Grand Conseille de Sa Majesté Inata… Pour que ton cerveau de bête puisse comprendre, dis toi que je suis la personne la plus importante du Royaume après la Reine, et que si elle venait à mourir alors je devrais prendre le Trône en tant qu’Intendant »

Lui d’ordinaire si calme se laissait emporter par sa rage, rage attisée par les Ténèbres de son cœur. Si habituellement ces derniers l’aide à s’apaiser et à être lucide et clairvoyant, lorsqu’il s’énerve ils ont la particularités d’attisées un peu plus cette rage. Sa Lame fermement tenue laissait tomber quelques gouttes de sang sur le toit de Chaume, humidifiant se dernier qui absorbait ce liquide. Il n’avait pas envie de laisser les Ténèbres de son cœur se déchaîner devant une telle foule, sans compter que son adversaire semblait anormalement puissant, mais sa rage le poussait à le faire. Il prononça un avertissement à la bête, qui sonnait comme étant le dernier :

« A présent, tu vas retourner bien gentiment d’où tu viens, si tu ne veux pas que je convoque immédiatement les plus puissants ninja du Royaume pour te faire passer le reste de ta vie au fond d’une geôle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noéh1
£ Le Mystèrieux Mégaloman §
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Aucun...
Amour: La belle Nosahina

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Dim 31 Aoû - 0:25

Dès lors que l'inconscient humain est terminé ce qu'il apelle un avertissement, Noéh marcha vers lui, les mains sur les pommeau de ses épées, il les dégana subitement pour les plaquer contre la gorge du grande conseiller, Nero. même le plat des lames était tranchant, et une goutte de son sang perla sur une des lames, le lycan recula et souleva sa jambe pour envoyer un coup de pied dans le ventre de Nero, pas asser fort pour le projeter loin, mais dosé pour le mettre au sol, la seulement, noéh dit.

-Je n'aime pas me faire insulter, et sache que je fais ce qui me plait, je suis neutre aux autres peuples, si tu ne te voyait pas obligé de mentir, comme un "simple" humain, je n'aurai pas révéillé toute la ville, sur ce, bonne nuit, Néro.

A l'intérieur de la tête de Noéh se déroulait une vrai guerre, son coté assoifé de sang reprenait le dessus, et il lecha la goutte de sang sur sa lame, un sourire en coin, avant de faire demi-tour. Un soldat se trouvait, soldat qui, par grand malheur, se jeta sur Noéh, qui dévia la lance sur un mur et enfonça sans peine l'autre lame aux travers des poumons de l'être humain. Un cri glauque se fit entendre quand il retira sa lame, son dernier, avant qu'un villageois, qui avait cru bon de prendre une poele, ne l'assaile, a cet instant, la poignée de bois fine de la poêle se retrouva tranchée, et l'acier atterit sur la tête du villageois, qui le sonna. Ricanant, le lycan s'éloigna, quand il vit une patrouille de cinq soldat devant lui, il afficha un sourire mystérieux en se jetant sur eux; Deviant les attaques toutes régulières, comme on leur aprenait a la "maternelle", il enfonça son poing dans la tête de l'un d'eux, revint au sol, laissant son pied droit glisser en cercle autour de lui pour les mettre at erre, avant de rouler sous un soldat avant sa chute, laissant dépasser la lame, qui se loga l'espcae d'un instant dans son crane, pour finalement aller parer un vil coup d'épée tenté avant qu'il ne se releve, celui-ci s'empara de lame et l'enfonça dans la gorge du soldat, une véritable douche de sang, délicieux a voir. il releva l'avant dernier en lui enfonçant son genoux dans le ventre pour le faire valdinguer sur un pic de lance, avant de se transformer en loup pour déguster le dernier soldat. Il lêcha ces babines pleines de sang, avalant le liquide mielleux, et se retransforma en humain, pour lécher le sang sur ces lames, décidé a partir.

Des villageois se mirent sur sa route, des têtes volèrent, les une après les autres, un chevalier se retrouva sur sa route, il le désarma, et enfonça ces deux lames entre ces côtes, en forme de croix, allant de son ventre au haut de ces épaules, c'était mhorbide la facilitée qu'il éprouvait a tuer. Il continua son avançée dans la ruelle, un villageois s'interposa encore, il arrêta ces coups, et lui casa sa poele a un endroit très douloureux, enfonçant le couteau dans la plaie. Noéh se demanda pourquoi Néro ne l'arrêtait pas, il s'en fichait, sa direction était celle de la sortie, mais aussi celle du palais...


Dernière édition par Noéh le Dim 31 Aoû - 2:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Dim 31 Aoû - 0:53

[Hrp : Mini-post... Mais bon, tout dépendra de la suite...]


Le guerrier du Royaume avait été immobilisé, préférant ne pas broncher et calmé sa rage. Après plusieurs minutes passé à terre, il se releva sans peine et observa la rue en bas. Il sauta du toit pour atterrir dans une petite flaque de sang. Il s’agenouilla à terre, voyant les corps des hommes du peuple et de ses soldats à terre. Il n’avait pas envie de pleurer, il ne ressentait d’ailleurs pas une once de tristesse, seulement de la colère envers la bête sauvage qui avait osé s’en prendre à son peuple. Si seulement il avait été moins fier, tout cela n’aurait pas eu lieu. Maintenant, c’était son devoir de Grand Conseiller qui prenait le pas sur tout le reste : il devait maintenant arrêter la calamité qu’il avait lâché dans le village et qui s’apprêtait à pénétrer dans le château de sa Reine bien aimée. Il assembla l’énergie ténébreuse prêt de lui pour exécuter une technique basique mais au combien efficace qui lui permettrait de passer inaperçu et de prendre en filature sa cible. Une fois cela fait, il acheva rapidement les personnes que la bête avait tué sous sa forme bestiale. Même s’il ne savait pas comment se répandait la Race Lycan, il préférait prendre cette mesure de protection. Après quoi, il se mit à courir vers le Palais et sa cible…

Il ne prenait pas le temps de regarder les scènes qui passaient devant ses yeux. Une fois que sa cible fut en vue, il s’arrêta de courir et marchait en se dépêchant et se camouflant grâce à sa technique. A présent, il suivait sa cible qu’il voulait plus que tout tuer…


** Sale monstre. Tu vas payer pour ce massacre !! **




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Technique utilisée :
Citation :
++Dissimulation- Vous dissimulez dans un lieu si la personne ne vous regarde pas pendant 2 minutes.
Six mois de ninja pour cette discipline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noéh1
£ Le Mystèrieux Mégaloman §
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Aucun...
Amour: La belle Nosahina

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Dim 31 Aoû - 1:14

Noéh reprit sa forme lupine, avec laquelle il pouvait tailler beaucoup plus vite, ce qu'il ne se gêna pas de faire, droit sur le palais, la gueule ouverte, hurlant a la lune, se repertuant sur l'écho des rues, qui le lui rendit. Ces pattes enclenchait un rythme sans faille, sa soif de sang était a son maximum, son apettit aussi. Après une bonne distance parcourue, un bon kilomètres de course, et il put voir les deux chevalier a l'entrée. Il continua sa course, atteignant une vitesse de folie, ouvrant grand la gueule, il se jeta, et percuta de ces crocs la tête de l'humain a une vitesse telle que lorsque le loup appuya sonpoids sur l'armure il recula de plusieurss mètres, raide mort. Le second eut tôt fait de mourir, c'est alors que son festin débuta, voyant tout ce sang gicler, couler entre ces pattes, et dans sa gueule, il dévora a pleine dents le sang, se repaitrant du précieux liquide, jusqu'a en vider tout le corp du chevalier, avant de s'ataquer au corp du second, ouvrant complètement son corp, quitte a répandre ces parties intestinales sur le côté, il s'abreuva de son sang. Un craquement se fit entendre dèrrière lui, il se lécha les babines, avant de faire le tour du palais, passer par ces jardins, et finalement s'enfonçer dans la forêt, avide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   Dim 31 Aoû - 3:04

Alors que le Haut Conseiller du Royaume observait toujours de loin et en étant dissimulé le Lycan, se dernier se transforma et courut vers le Palais. Sans avoir réellement le choix, Néro se mit lui aussi à courir pour gagner le Palais. Malheureusement, il ne pouvait rivaliser avec la vitesse d’un loup, et à son arrivé, il ne pus qu’observer avec colère le nouveau carnage qu’avait commis la bête avant de s’enfuir en l’entendant arriver. Trop épuisé pour partir à sa recherche, il s’arrêta aux portes de la Demeure Royale et s’agenouilla par terre, les genoux baignant dans le peu de sang qui était encore présent. Il resta ainsi à jeter un regard vide aux cadavres humains, avant de se mettre à hurler et frapper des deux poings le sol. Sa rage commençait à entièrement le consumer une rage qu’il n’avait jusqu’alors jamais connu dans sa vie, une rage contre lui-même et son incompétence. Cette rencontre, cette bataille contre cet inconnu, il l’avait perdu. Pour la première fois de sa vie, le jeune prodige Dananger devait faire face à la défaite, une défaite amère qui avait coûté la vie à une bonne vingtaine de personne.

Après s’être calmé, il observa longuement les portes du Château avant de s’en éloigner de quelques pas et d’observer la ville. Tout était redevenu calme, les bruits c’étaient arrêter. Les Ténèbres avaient finalement réussi à s’apaiser, comme la fraîche blessure au fond de son cœur. Toutefois, il ne put s’empêcher de croiser son regard. A qui ? A cet animal, un étrange hibou qui était venu se poser non loin de là et qui le fixait. L’oiseau semblait porter un regard fautif, presque accusateur sur Néro, qui ne pouvait se détacher des yeux de ce dernier. Ses énormes yeux ronds qui semblaient fouiller au plus fond de la noirceur de l’âme du ninja ne le lâchait pas. Une fois qu’il eu trouvé ce qu’il cherchait, il enfonça un peu plus profondément le couteau dans cette fraîche plaie. Après cela, le noble animal, laissant Néro seul avec ses larmes. Jamais encore il n’avait pleuré, jamais encore il n’avait connu la défaite. Découvrir de nouvelle chose se passe-t-il toujours de cette façon là ?

C’est après une petite heure de solitude que le Haut Conseiller décida de se lever et d’affronter ses doutes, en franchissement les portes du Palais…





Prochain sujet Arrow Palais Royal pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imprevisible clair de lune [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imprevisible clair de lune [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le journal d'Osura, Sombre songe :: Terres humaines :: Le village-
Sauter vers: