AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre du destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Rencontre du destin   Ven 12 Sep - 21:34

Une nuit calme et paisible commençait une fois de plus sur le Royaume de Ciris. La plupart des maisons étaient fermées, les villageois endormis, les bougies éteintes et les bas de laines soigneusement cachés. C’est durant cette douce nuit que, pour la deuxième fois consécutive, notre cher Héros s’apprêtait à arpenter seul les rues d’un village qu’il connaît pourtant par cœur. Malgré cela, le plaisir qu’il éprouve durant ces moments de solitude est si intense qu’il aurait certainement bien dû mal à s’en passer. Après s’être rapidement préparé, il quitta le Palais et se dirigea vers le village, dans la fraîcheur de la rue. Ses pas silencieux soulevaient quelques nuages de poussières, qui venaient par la suite aux abords de son nez obstruer sa respiration. Le temps passait doucement, paisiblement. Tout semblait parfait, comme la dernière fois. Après un tel fiasco et la mort de près de deux dizaines d’hommes, la garde avait été renforcée, les effectifs changés et tous étaient à présent sur le qui-vive.

C’est dans cet atmosphère étrange mêlant la crainte au calme et à la quiétude que se déroulait l’escapade de Néro. Son esprit était apaisé, et il ressentait à nouveau toute la profondeur des Ténèbres près de lui. Aucune pensée ne venait obstruer son esprit, tout semblait parfait durant cette fraîche nuit. Son royaume de noirceur semblait passer une nuit particulièrement douce. Il ignorait quelle serait sa destination, pourtant il empruntait les rues et ruelles d’un pas déterminé et personne n’aurait pus prédire que cet homme ne savait pas où il allait. La ville elle-même semblait le dirigé vers ce que le destin lui avait préparé…

C’est après plusieurs longues minutes de marche que le Grand Conseiller finie par arriver dans une grande et déserte rue, une rue qu’il connaissait bien : c’était à cet endroit que la nuit précédente il avait rencontré cet étrange Lycan qui lui avait, au passage, fait pour la première fois connaître la défaite. Il eu un léger frisson lorsqu’il s’arrêta au centre de la rue et observa les alentours. Étant incapable de douter et de se remémorer son échec, la ville reflétant ses doutes semblaient décider à lui faire prendre conscience de la gravité de la situation. Comme-ci elle cherchait à le prévenir du danger imminent qui guettait non loin de là, attendant son heure. Toutefois, son regard ne changeait absolument pas. Ses yeux de feux restaient stoïques, regardant ici et là sans vraiment s’attarder sur une chose précise. C’est alors que, comme la nuit précédente, cet étrange hibou vint se poser sur une maisonnette à une dizaine de mètres de lui. Néro le fixa calmement, sans laisser transparaître la moindre émotion dans son regard. Après près de deux minutes passée ainsi, le Conseiller de Sa Majesté dit tout haut :


« Vas-tu continuer à me tourmenter ainsi pendant longtemps ? »

Ce n’est pas comme-ci il attendait une réponse de la part de l’animal, mais cette question, il se devait de la poser. Après avoir poussé un cinglant hululement, le volatile pris son envole en traversant en large la rue. Le jeune Dananger le suivit du regard avant de le laisser s’envoler sans même avoir bougé le visage. La bête était passée au-dessus d’un endroit qui semblait devoir être la prochaine chose intéressante que verrait notre héros cette nuit-là. Il fit quelques pas pour passer un petit stand et croisa le regard d’une jeune et belle femme aux cheveux d’un noir de jais. Néro la fixa quelques secondes, silencieusement, attendant une quelconque réaction. Il est clair que son ami hibou avait clairement décidé de l’obligé à rencontrer cette jeune femme. Non pas qu’elle ne l’intéressait, la chose importante pour notre homme était de savoir pourquoi son oiseau de mauvais augure voulait cela. Doucement, il posa l’une de ses mains sur le manche de sa Lame, puis il dit à cette femme

« Qui es-tu, femme ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Dim 14 Sep - 23:52

Séraphina avait passer les deux dernier jours dans ce village oublier des dieux sauf des plus cruels d'entre eux, y semant le désespoir et l'arrosant des larmes des jeunes filles afin de faire naitre un arbre dont les fruits ne serait surement pas juteux ou tendres sous la dents. Déterminer à retrouver sa diable de petite princesse blonde, elle s'était aventurer à nouveau dans les sombres quartiers. Ne s'attendant pas à retrouver la jeune idiote, elle persévérait tout de même... le mot "échec" ne lui avait été inculqué comme étant une malédiction proféré à ceux qui ne sont pas aptes à réussir se qu'il entreprenait, non un mot couramment utiliser pour identifier ceux qui n'avait ni chance, ni salut.

Déjà cette nuit , elle avait eu affaire à un homme qui avait décidé de faire de la belle petite nécromancienne son principal sujet de discutions. Le bougre l'avait aborder, payer un verre et comme tans d'autre, bruler une étapes par la force... et le feu qui avait bruler ceci avait allumer la poudrière. Après avoir ouvert la gorge don son homme de sa dague une fois qu'il l'aie entrainé dans une ruelle par les cheveux, elle avait dissimuler bien sommairement le cadavre. Quelqu'un mort de plus dans cette contré?

Tournant les talon, elle se retrouva en face d'un jeune homme au beau cheveux bleu. Détaillant celui-ci, elle remarqua sa lame trop belle pour appartenir ni à un soldats ni à un paysan et son armure qui semblait si bien épouser son corps et se mouvoir avec lui qu'on leu dit forgé autour de lui. Celui-ci la regarda durement en lui demandant qui elle était sans la moindre parcelle de politesse ou de tendresse qu'elle avait toujours reçu des hommes. Croisant ses bras sur sa poitrine, gardant ces mains non loin de sa dague tout en sachant que si cet homme était un assassin, il l'aurait déjà tuer depuis 10 minutes, elle lui répondit avec un sourire radieux.


- Qui je suis? ...fort peu de chose... et vous homme qui êtes vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Lun 15 Sep - 6:40

Suite à ce qui c'était passé avec la pauvre Safiya, ¸Maleck était allé se confesser aux grand Samaël pour qu'il le châtie et au lieu de cela, il l'a pardonné et lui a demander d'être son champion pour le tournois de demain. Il était resté dans les cieux pendant toutes la journée, puis avait décidé de redescendre chez lui pour se reposer avant le début du tournois. Il survolait le village lorsqu'il vit une ruelle sombre où il pourrait atterrir sans se faire voir. Il descendit dans la ruelle et cacha ses ailes. Puis il entendit des voix tous près, dans la ruelle. *Non, ils m'ont peut-être vu, je vais aller voir pour m'en assurer.* Il s'avança discrètement vers les voix, gardant toutefois une certaine assurance, une confiance en lui qu'il n'avait pas connu depuis ces 75 dernières années, plus précisément, depuis que Kira avait fait éruption dans sa vie. Il s'approcha pour voir les deux personne se parlant, c'était un homme assez bien vêtue, avec son armure faites probablement sur ses mesures ainsi qu'une belle épée à son fourreaux, probablement quelqu'un d'important chez les hommes et l'autres était une femme, vêtue de vêtement noirs, provocateur les bras croisés, parlant avec le sourire. Il s'approcha d'eux, silencieusement avec la grâce et l'imposante impression que donne les anges, la main sur son nouveau fourreau, la majestueuse katana des anges que Samaël lui avait laissé pour le tournoi. Mais même s'il se sentait libéré, Kira se faisait de plus en plus présent dans sa tête, comme s'il ne voulait pas qu'il pence en avoir fini avec lui.

*Vas-y tue les, ils ne sont que deux, comme ça tu ne prend pas de chance qu'ils aient percer le 'secret des anges'.* *Tait toi Kira, mêmes s'il m'avaient aperçu, il ne pourrait jamais savoir que c'était moi et de toutes façon, jamais je ne m'attaquerai aux humains comme ça, jamais tu comprend?* *Oui oui, ah que tu est plate, on peut même pas s'amuser avec toi.*

Maleck continua sa progression vers les deux personnes, toujours l'air confiant, même si le fait que Kira commençait à vraiment entamer des 'conversations' avec lui l'inquiétait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Lun 15 Sep - 20:10

Le destin est, paraît-il, chose immuable. Chaque personne, chaque être, serait régit par sa toute puissance et chaque décision, même la plus infime, serait déjà prévue par lui. Bien que difficile à croire, certaine personne sont pourtant convaincues de son existence. Impossible pour nous, pauvres hommes que nous somme, d’obtenir une réponse à cette question. Pourquoi je vous raconte cela ? Tout simplement parce que ces questions, après la brève réponse de cette étrange femme, trottaient dans l’esprit de Néro. Impossible pour lui de savoir si cet étrange sentiment qu’il sentait au fond de son cœur était réel et sincère, toujours est-il que son « protecteur » semblait ces derniers temps lui jouer des tours plus que désagréable. La défaite était-elle toujours aussi difficile à accepter ? Le puissant Conseiller ne pouvait répondre à cette question, mais toujours est-il que sa défaite était elle très amère.

Devait-il répondre à cette jeune femme ? Devait-il lui dire son nom ? C’est fou de voir à quel point même les choses les plus simples peuvent paraître parfois si compliquée. Dire son nom, ou ne pas le dire. Un choix qui pouvait sembler anodin, mais en dépit des évènements récents, le choix s’avérait difficile. Mais cette question résonnait dans sa tête comme le premier test de son ami hibou. Les suivants seraient sans doute encore plus difficile, mais rien que celui-ci était déjà très délicat. La dernière fois qu’il n’avait pas dit, la situation avait dégénérée et causée un massacre terrible. Mais l’enseignement de son protecteur n’était peut-être pas le fait de devoir dire la vérité, mais plutôt de le conforter dans ses positions, de montrer à Néro que ce n’était pas de sa faute si tout ces gens étaient morts… Non, c’était bel et bien sa faute, et se dire le contraire serait se mentir…

Alors que le jeune Dananger s’apprêtait à prendre la parole pour répondre, un autre homme apparut au détour de la ruelle. Peu impulsif, notre héros n’eu rien de plus qu’un simple mouvement de t^te accompagné d’un regard habituellement froid et sévère, avant d’à nouveau fixer la femme présente. Quel tour lui jouait à présent son cher ami ? Quelle importance pouvait bien avoir ce jeune homme étrange qui venait d’apparaître ? Le Haut Conseiller n’en avait aucune idée, mais il ressentait, en sa présence, une étrange sensation : quelque chose d’anormal rongeait son cœur, une force trop maléfique pour être humaine. Le mal, s’il y a bien une chose que notre héros détestait, c’était bel et bien cela : c’est à cause de cette immondice que ces ténèbres sont perçus comme une calamité, à cause de ça que les idiots pensent qu’il est maléfique. L’utilisation des ténèbres, de ses ténèbres par ces êtres ignobles transformaient sa force en une arme.

Après quelques secondes passés à fixer les deux personnages un à un, Néro se décida enfin à répondre. Sa voix était clair et assurée, et perçait la froideur de la nuit comme le vent d’une lame :


« Néro Dananger. Et vous deux, que faite vous sur mes terres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Jeu 18 Sep - 1:37

Séraphina avait entendu un son et tourna le regard vers sa source; Un grand homme à la belle chevelure blonde. Détaillant ce magnifique jeune homme à la démarche aussi gracieuse que la danse pourrait l'être exécuté par une maitresse de cet arts. Elle fût fort peu déçu de se qu'elle vit apparaitre et se mordilla la lèvre inférieur en le déshabillant des yeux durant quelques instants....

Reportant sur l'homme en armure, Séraphina ne peut s'empêcher de le trouver arrogant. En plus, il se prétendait sur ces terres. Cela était fort possible mais de mémoire, la reine des hommes était une femme autoritaire et non un homme arrogant.... Une femme autoritaires, violentes et prompte à la colère mais une femme tout de même. Se mordillant les lèvres encore une fois, histoire de laisser à sa langue le temps de trouver mieux à dire que des réflexion personnelle qui devrait le rester sous peine de perdre la tête, elle fit un pas vers Néro Dananger, gardant toujours les bras croisées. Savoir sa dague prêt de ses reins et prête à voler dans sa main ne la réconfortait pas outre mesure; Les deux hommes portaient des armes longues et plus lourdes... et surement qu'ils savaient s'en servir.


- Se que je fait sur vos terres? ...j'y vit depuis deux semaines mon bon seigneur.

Toujours souriantes et avec un brin de sarcasmes, elle lui demanda d'une voie neutre, presque tendre et attendrissante...

- En quoi est-ce un problème?


Dernière édition par Séraphina le Ven 19 Sep - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Jeu 18 Sep - 6:44

Maleck avançait vers les deux humains, la main toujours sur le manche de la magnifique épée des anges qu'il ne s'en séparerait pour rien au monde jusqu'a la fin du tournois. *Ouf je crois qu'il ne m'avait pas vu plutôt.* *Non c'est peut-être qu'ils savent que c'est toi, ils vont t'amadouer et quand tu aura lâcher ta surveillance, BANG ils t'attaqueront et ils te tueront ou ils te vendront aux démons pour qu'ils te dissèquent et te tortures pour leurs bon plaisirs.* *Ou tu va chercher tous ça, tu a vraiment trop d'imagination Kira.* Maleck paru distrait un cours laps de temps et revins à lui pour entendre les paroles de l'homme qui se disait maître de ces terres. *Quelle arrogance cela ne peut être qu'un démon, tue-le tue-le.*

Vos terres vous dites? Pourtant je croyais que ces terres appartenaient au peuple de Ciris, qui plus est gouverner par la reine Inata, donc à moins que vous n'ayez changé de visage et de sexe, vous ne pouvez être la reine de ce peuple. Et pour répondre à votre question, je vous signale que j'habite ici, moi et étant donné que le grand tournoi commence demain, il est tout à fait normal de voir d'autre personnes venant d'autre village et provenant d'autre peuple, à votre place je devrais plutot m'inquiéter de savoir quel sorte de personne rode autour tard dans la nuit, peut être u vampire, un lycans ou un démons, tous sont des peuples de la nuit.

Les paroles de Maleck étaient douces et calme, il n'avait aucune trace d'agressivité ou d'arrogance dans le ton de sa voix. Arrivé à porté des deux autres, il s'arrêta devant eux, l'air confiant, majestueux, sans vouloir donner un air de supériorité, c'était la première fois de sa vie que Maleck avait l'allure d'un vrai ange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Jeu 18 Sep - 21:30

[HRP : Je me suis lâché xD. Par contre Séraphina, je crois que Maleck a caché ses ailes, logiquement tu peux pas savoir que c'est un ange....]


Les hommes sont hantés pas l’immensité de l’éternité. C’est pourquoi nous nous demandons « le récit de nos actes trouvera-il un écot à travers les siècles ? Des étrangers entendront-ils notre nom longtemps après notre disparition ? De demanderont-ils qui nous étions ? Si nous avons combattus avec courage, et aimé avec ardeur ? ». Au fond de son cœur, chaque homme, chaque être aspiré à cela : la reconnaissance, une gloire immortelle et infinie à travers le temps et l’espace. Un nom gravé dans les pierres et les stèles des plus anciens royaumes. Un pouvoir comté jusque dans les plus lointaines contrés. C’est ainsi que vivent certains hommes : toute leur vie, ils se battent pour obtenir cette chose immatérielle mais si importante à leurs yeux : l’immortalité, et un nom gravé dans l’histoire.

La scène à laquelle s’adonnait notre héros était des plus étrange. Ses deux interlocuteurs semblaient ignorer qui il était, malgré qu’il ai donné son nom. Que pouvait bien signifier cela ? Son ami animal avait-il feint de désigner cette femme ou avait-elle réellement des choses à lui apprendre ? Alors que jusque là il était resté de profil, il fit un quart de tour pour se positionner véritablement face aux deux personnages présents. Il les regarda un peu plus attentivement, examinant et jaugeant leur force. Ses Ténèbres s’étendaient autour de lui, englobant ceux des personnes qui lui tenaient compagnies. Son esprit se calmait peu à peu, laissant ses penser s’évader hors de son cerveau et ses interrogations disparaître. Les yeux fermer, il tentait l’oreille, ou plutôt l’esprit, afin d’entendre les murmures de sa nuit. La lune brillait haut dans le ciel, scintillant et illuminant de sa lumière blanche et pure les maisons du village. Il leva légèrement la tête puis rouvrit les yeux avants de déclarer d’un ton inexpressif :


« La pluie… Vient réclamer son dû. »

Il avait écouté d’une oreille las les dires des deux personnages face à lui, mais n’avait pas encore répondu. Le « temps » était ce soir là généreux avec lui, et lui offrait une période suffisamment longue pour ne pas se hâter. Les choses sont toujours mieux faites lorsque l’on prend le temps de les faire convenablement. Bien que beaucoup, dans sa position se seraient certainement emporté, lui resta calme et serein. Sa sagesse guidait son esprit et lui montrait un chemin long et sombre, parsemé d’embûche. Se précipiter n’apporterai rien de bon. Après qu’une première goutte de pluie vint s’abattre sur son visage, il baissa la tête et essuya cette goûte d’un gracieux mouvement du pouce. Il fixa un instant les quelques gouttelettes visibles sur ses gants noirs avant de dire aux deux personnages, sans en regarder un seul :

« Tellement d’insouciance… Tant d’ignorance… Croyez-vous que votre méconnaissance de notre pays fera de vous des innocents ? Vous semblez si fiers, habitants de Ciris, mais vous ignorez pourtant le nom de l’homme qui vous gouverne. »

Il fit alors une pause dans sa prise de parole. Néro n’était pas le genre d’homme à faire de longue tirade, mais l’homme, ou plutôt l’ange présent ici avait mentionné une chose qui le concernait, une chose dont il ne connaissait rien et qu’il se permettait pourtant de citer. Les êtres comme lui, emplis de préjugés, étaient les personnes que le jeune Haut Conseiller aimait le moins. Il lâcha des yeux sa main et fixa l’ange se trouvant dans cette rue. Il le fixa d’un œil impassible durant quelques secondes, avant de reprendre son discours :

« Gardes-toi de ce que tu insulte, jeune ignorant. La « nuit » n’appartient pas à ces immondices dont tu oses prononcer les noms. Cette force sombre appartient à ceux qui sont liés à elle, à ceux qu’elle a choisi. Les lycans, les vampires, les démons… Ces êtres n’ont rien de ténébreux. Ils ne sont… que des êtres malfaisant, pervertis par une force qu’ils ont cru pouvoir dominer alors qu’ils n’en avaient pas les compétences. Seuls les élus peuvent manipuler cette force antique et ce n’est que juste punition pour eux d’avoir été corrompus ainsi… »

Une fois de plus, le puissant Dananger marqua une pause dans sa longue prise de parole. Il caressa du bout des doigts le manche de son arme, la lame d’argent de son épée, avant de reprendre cette fois en fixant les gouttes d’eau tomber sur le sol :

« Les Ténèbres sont à moi… Et à personne d’autre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Mar 23 Sep - 2:20

(Le message as été édité...)

*- Tellement d’insouciance… Tant d’ignorance… Croyez-vous que votre méconnaissance de notre pays fera de vous des innocents ? Vous semblez si fiers, habitants de Ciris, mais vous ignorez pourtant le nom de l’homme qui vous gouverne.

-Les ténèbres sont à moi et à personne d'autre...*


Cette déclaration résonnait dans l'esprit de Séraphina avec la clarté du cristal qui se brisait et l'écho des ongles criants contre une ardoise bien polie... Qui était cet homme qui se pavanait d'assurance de connaitre les ténèbres comme sa propre mère? Un homme du pays à ses dires, un des proches de la dégénéré fanatiques et psychopathe que l'ont doit appeler "majesté" dans ces terres oublier des dieux tellement sa petite personnes se doit d'êtres admirer?

Un ninja peut - être? Un de ses assassins qui passaient leurs vie à guetter leur qui gardait un regard derrière eux de crainte d'être frapper de dos mais qui trouvait trop souvent la mort face à eux? *Les ténèbres sont à moi* ... se dit telle encore... les ténèbres n'ont pas à lui appartenir puisqu'il n'as aucun contrôle sur eux puisqu'il ne les utilise que pour se cacher. De colère, l'envie de lui clouer le bec en l'enfermant dans une ombre jusqu'à se qu'il s'y noie lui traversa l'esprit...

Et s'il s'agissait comme elle d'un maitre de l'obténébration ... non ... les pratiquant de la magie noire ne se vante pas de leurs art, surtout que l'impressionnant personnage semble des moins capable d'apprécier cette formes de magie pourtant si intéressante. S'efforçant de rester humbles, voir de paraitre impressionner par les dires de son interlocuteur, elle déclara d'une voie enjouer, voir sarcastique tout en exécutant une révérence pleine de charme et d'élégance, digne d'une fille de la haute noblesse.

-Vous me paraissez bien hautain mon bon seigneur mais je m,incline devant vous. Je me nomme Séraphina... il fut fort longtemps que je ne fût présenté à un noble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Mar 23 Sep - 6:52

Maleck écoutais attentivement les paroles de l'homme qui s'était enligné dans la voie des ombres et se disait en être le dominateur. *Regarde comme il parle, c'est un démon, c'est sûr, il n'y a que eux qui parle comme ça.* *Non, je ne crois pas, ce n'est qu'un pauvre malheureux qui s'est laissé dominer par le côté des ombres et s'en ait proclamé maître pour cacher sa soumission, comme quand il s'est présenter comme gouvernant de ces terres, du moins c'est ce que je constate pour l'instant, tant que je ne l'aurai pas connu par coeur, je ne pourrait dire que mon jugement est exacte.*

Puis ce fut au tour de la sombre femme de se présenter au noble, révélant à Maleck que les deux personnages venaient juste de se rencontrer. Il se prononça avec sa grande voix douce et angélique, mais qui inspirait la grandeur.

Je ne cherchait nullement à vous insulter monsieur, je ne dis pas non plus que ces peuples se sont emparer de la nuit, je vous disait juste de faire attention, car ils aiment se promener et chasser durant la nuit et un grand noble comme vous, peut paraître une proie de choix, même si je ne doute pas de vos compétence de combattant. Mais personnellement, je préfère choisir la route de la lumière qui peut paraître difficile en ces temps sombre, mais l'arrivé du chemin est si merveilleux que ça vaut le coût de se battre pour elle, donc je ne peut que vous proposer fortement de quitter les ténèbres et de suivre la lumière, mais ce n'est qu'une proposition, vous en faites ce que vous voulez.

Il se tourna vers Séraphina. Ce choix vous est bien sur aussi offert, mais qu'est ce qu'une ravissante demoiselle fait dans ces rues sombres si tard dans la nuit, comme je l'ai mentionner tout à l'heure, ça peut être un endroit dangereux.

Puis il resta là, devant les deux humains, leurs proposant le chemin de la lumière, en espérant qu'il voudront bien au moins l'écouter pour peut être ensuite, commencer progressivement à suivre ce chemin remplis de merveilles, mais dans ces temps, les humains sont de plus en plus aisément corruptible par les voies des ténèbres, ce qui rend la tâches des anges de plus en plus difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néro Dananger
Grang Conseiller | Enfant des Ténèbres
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 29/08/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ///
Amour: Seule la Reine a une place dans mon coeur

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Mer 24 Sep - 17:25

L’ignorance est-elle si grande chez les êtres vivants ? Sont-ils tous ignorant du passé et du présent ? Si peux seraient en possession des informations essentielles de notre terre ? Il est difficile de répondre à cela, toujours est-il que les personnes qui faisaient en ce moment même face à notre héros étaient eux de grands ignorants. A moins qu’ils ne faisaient que jouer un jeu. Mais dans ce cas, ils le jouaient particulièrement bien. Le bas peuple était-il véritablement si éloigné et mal informé de la structure hiérarchique du monde ? Il faut croire. Pourtant, beaucoup d’informations étaient données aux villageois, alors pourquoi ?

Durant ses escapades nocturnes quotidiennes, le puissant Conseiller apprenait souvent beaucoup de choses. Des choses sur son royaume, ses habitants, ses peurs, sa haine et ce jour-là son ignorance. Néro restait calme et impassible malgré les sarcasmes incessants de ces deux interlocuteurs. Toutefois, même un homme aussi froid et distant que lui n’apprécie pas d’être sous-estimé et encore moins qu’on lui manque de respect. Lentement, pour bien faire comprendre aux deux personnes présentes qu’il ne souhaitait pas les attaquer, il ôta sa splendide épée d’argent de son fourreau, avant de la diriger, bras tendu vers l’ange présent.

Même pour les personnes apportant peu d’importance aux bien matériels, il y a parfois des choses qu’on ne peut s’empêcher d’admirer. L’arme sacré du jeune Néro était de celle-ci. Faite d’argent massif, sa lame reflétait avec une vivacité inconcevable la lumière de lune : la lumière renvoyée semblait même provenir de l’intérieur de l’épée elle-même, comme-ci elle luisait dans la nuit. Parcourue d’un fin liserait doré tout au long de cette dernière jusqu’à la pointe, elle était tout simplement splendide. Au bout du manche pendait une fine chaînette d’argent, au bout de laquelle il était possible de voir l’emblème de la famille Dananger et surtout de son père, autrefois champion du grand tournoi des peuples. Toujours plus hautain et sur de lui, le bras droit de la reine fixait toujours droit devant sans même se donner la peine de regarder la personne qu’il tenait en joug. Après quelques secondes de silence, il prit la parole. Sa voix claire avait laissé sa place à une voix beaucoup plus rogue, grave et dur. Toutefois, il conservait ce calme et cette lenteur caractéristique et presque inquiétante…


« On en revient… Toujours au même point… Vous ignorez totalement à qui vous parlez, n’est-ce pas ? »

Ses yeux habituellement d’un rouge foncé semblait se raviver, comme-ci les braises qui les constituaient étaient soufflées afin de raviver leurs lueurs. Les ténèbres semblaient avoir réagi à cette étrange situation et déjà tentaient de pénétrer son cœur. Son esprit habituellement serein et vide de toute pensée voyait ses doutes revenir ses questions s’accumuler. Cette réaction pitoyablement irréfléchie semblait faire resurgir du fin fond de l’âme de Néro les derniers traits humains qui osaient se tapisser dans la noirceur de son corps. Le Haut Conseiller tourna très légèrement sa lame pour que la lumière que cette dernière réfléchissait éclaire son visage. C’est alors que ces yeux purent apparaître à ceux du monde et laisser leur feu vengeur s’étaler.

« Aucun endroit n’est plus sur… Que le royaume de Ciris lorsque je le gouverne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Ven 3 Oct - 3:47

Séraphina se lassait de l'arrogant personnage qui se prétendait roi et maitre des ombres.

- Maitre des ombres vous dites... maitre des hommes vous dites... nous en reparleront une fois que vous serez moins arrogant... mon bon seigneur.

Séraphina appela le pouvoir des ombres à elle. Une flamme noire et froide nimba ses mains et dévora sa silhouette soudainement mais sans dégagé de chaleur et ne laissant paraitre le moindre bruit. Une fois "embrasé" de son pouvoir des ombres, elle tourna sur elle même et devient une ombre langoureuse et translucide, tel une écharpe de soie noire la plus pure porté par une douce brume. Souriante, elle salua Maleck d'un regard et d'une révérence et disparue, tel une goute de sang qui se mêlait à une eau trouble, avalé par les ombres de la nuits, laissant les deux hommes face à face.

Sortant de l'ombre d'une cheminé sur un toit à 100 mètres de l'à, Séraphina mit le genou au sol, se massant la poitrine et les hanche afin de se réchauffer le corps... l'ombre lui prenait sa chaleur et sa vitalité. Serrant les dents, elle tenta de se relevé pour partir mais vacillante, elle retomba sur le genou, trop faible pour bouger sans bruit. Restant non loin de la scène, elle tendit l'oreille et écouta, prête à replonger dans les ombres si nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Ven 3 Oct - 5:25

Dès que Néro commença à menacer Maleck, un mal de tête vint lui perturber l'esprit, et quand celui-ci lui pointa son épée, ce mal prit de plus en plus d'ampleur. *laisse moi le tuer aller LAISSE MOI LE TUER* *Non arrête Kira* C'est à ce moment là qu'il vit la fille disparaître. * Tu voit, ce sont des démons, laisse moi le tuer ALLER* Les mots de tête grandissait de plus en plus, on pouvait même voir une légère lueur paraître dans le dos de Maleck, mais son manteau en cachait une bonne partie. Il dit d'une voix légèrement perturber, laissant voir sa souffrance.

Arrêter ça, ce n'est pas une bonne idée, ranger votre épée ou cela pourrait mal finir, je vous le demande gentiment, ranger votre arme.

Maleck ne voulait pas d'un bain de sang avant le tournois, mais il savait que si l'homme n'arrêtait pas tout de suite, il ne pourrait en réchapper en bon état, pauvre lui, il ne doit pas être une autre victime innocente. *Une chance que cette femme ait disparu, au moins elle sera protégée de Kira si je n'arrive pas à le retenir.* *Aller, laisse le moi je te promet que je vais le laissé en vie allé* *NON jamais, je ne dois pas te laisser.* *LAISSE MOI SORTIR, JE VAIS M'AMUSER AVEC CET HOMME ET CE N'EST PAS TOI QUI M'EN EMPÊCHERA.*

Il restait là, les mains sur son crâne, la tête baissé, laissant maintenant clairement voir à quel point il avait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Mer 29 Oct - 1:37

Retrouvant sa chaleur, son pouvoir et sa confiance, Séraphina se remit sur ses jambes minces et blanche. Tournant la tète vers les gémissement de Malek, elle marcha sur le rebord de la corniche et se positionna dans le dos de Néro, face au supplicié qui semblait se livrer à un grand duel intérieur. Sondant son ombre l'espace d'un moment, elle sentit une immense puissance qui se livrait bataille... de la souffrance et des tourments pesait dans la balance. Une étrange attirance vers le singulier individu commençait à naitre en elle.

Observant et sondant l'ombre de Malek, l'ombre de Séraphina devient visible l'espace d'un moment sur le toit... elle salua d'une révérence la scène puis recula lentement, invitant Malek à la suivre... ou à venir se jeter dans un piège... qui sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Mer 29 Oct - 6:07

Maleck apercu, perché sur le toit, la femme qui avait eu la bonne idée de s'écarter de la querelle. Il se disait que s'il ne voulait pas tuer ce pauvre innocent qui s'était laissé dominer par les ténèbres au point d'attiser la volonté de Kira. *Allé tue le tue le, laisse moi sortir pour que je puisse lui purifier son côté, dominé par les ténèbres* Maleck savait qu'il ne pourrait pas tenir longtemps comme ça. *Non, je sais comment tu procède, je ne veut pas qu'il meurt moi, j'ai une autre méthode, il faut croire en l'espèce humaine.* Maleck partit dans la direction de Séraphina bousculant Néro Danager, avec sa force d'ange, il ne sentit presque pas de résistance.

Il s'avança dans les ruelles de la ville, mettant de la distance entre lui et l'homme qu'il essayait de sauver. Arriver à une ruelle déserté, loin de son point de départ, épuisé de se retenir, il tomba sur ses genoux et donna un coup de tête sur un mur de pierre pour reprendre ses esprits de l'emprise de Kira, laissant une belle marque sur le mur dû à sa force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Dim 2 Nov - 21:48

Séraphina regarda Malek partir. L'étranger l'intriguait tel une mouche devant une flamme, trop curieuse pour ne pas s'y bruler les ailes, trop enjoué pour être méfiante. Sautant de toit en toit, elle suivi le jeune homme et s'assied sur un rebord de corniche tel une enfant enjoué et lui parla avec gaieté

- Tu vas abimer le mûr... et se serait un sacrilège de briser un si beau visage non?


Saluant le bel inconnue tel une enfant sur excité, elle le dévisageait en laissant ses jambes blanches magnifiques se balancer dans le vide, traçant des arabesques avec les replis de sa jupe noire et grise en lambeau dans la nuit. Affichant un sourire rayonnant, Quel contraste avec la précédentes rencontres, elle tenta de se remémoré le nom de l'étranger sans y parvenir. elle se représenta donc, histoire de faire poli de politesse.

- Je suis séraphina ... et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Dim 2 Nov - 22:51

Maleck recommençait à reprendre le dessus sur Kira et la lueur dans son dos commençait à faiblir, l'étranger étant loin. C'est alors qu'il entendit une voix qu'il reconnaissait légèrement se présenter, elle s'appelait Séraphina, c'était la jeune femme qui était présente tout à l'heure et qui avait disparu quand les choses se sont compliquées. Il redevint calme et se leva de sa grâce naturelle. Il n'y avait absolument aucune marque dans son front, pourtant la violente de son coup n'était pas moindre.

Bonsoir jeune dame, excuser le comportement de tout à l'heure, c'était un fâcheux incident. Je m'appelle Maleck. Heureux de vous connaître Séraphina.

La posture de l'ange était droite et majestueuse, sa voix était douce et angélique, on ne percevait aucune once d'agressivité dans son ton. Ses yeux dorés, brillaient dans la nuit, regardant Séraphina droit dans les yeux, il s'approchait d'elle avec une telle légèreté, sans jamais détourner son regard, tout en gardant un équilibre parfait.

Et dites moi jeune Séraphina qu'est ce que vous faisiez avec ce sombre personnage, il m'a semblé qu'il vous tenait aussi hautain qu'avec moi. C'était une connaissance à vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Ven 7 Nov - 4:27

Intrigué par l'attirant individu, séraphina laissa en apparence baisser sa garde, le regardant approcher. Sentir la sensation de l'acier froid de sa dague contre sa jambe ne lui apporta pas le réconfort habituel devant Malek tans celui ci avait une démarche et une assurance digne d'un guerrier juste assez sure de lui.

- Cet homme, ce néro je ne le connaissait pas. Il ma simplement surprit dans cette ruelle où vous nous aviez vue alors que je venait de tuer un ivrogne qui avait tenter de me prendre par la force... pas gentil avec les jeune fille les ivrognes.

Affichant une moue boudeuse digne d,une enfant, Séraphina joua la carte de la gaminerie, conservant celle de la joie de vivre dans sa manche. Trop de souvenir douloureux dans cette ville lui rappelait l'épisode de Safiya et de son agresseur qu'elle avait finalement tuer en se laissant violer à sa place. Elle tressaillit sans le vouloir, tel un frisson, se souvenant de la douloureuse mais fort libératrice expérience.

- Je suis ici car je recherche une amie qui as vécu dans ce village...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Ven 7 Nov - 6:45

Maleck regardait Séraphina droit dans les yeux, tout en l'écoutant attentivement. C'est à ce moment où la jeune femme lui annonça qu'elle avait tué un homme et elle ne semblait pas avoir aucun remord. *Hey Maleck, qu'est ce que tu compte faire alors qu'elle est aussi corrompu par le mal, mais elle commence à m'intéresser, laisse moi sortir, je suis sur que je pourrait bien m'amuser avec elle.* La sueur commençait à couler sur le front de Maleck qui commençait à s'épuiser à retenir Kira aussi longtemps, chose qu'il n'avait jamais pu faire avant. *Arrête Kira, c'est moi m'en charge, repense à ce qu'il est arrivé à la pauvre Safiya, tu te souvient ce qu'il lui ait arrivé par ta faute, je ne laisserai plus de telles choses arriver.*

Je vois vous m'avez l'air de quelqu'un avec un lourd passé, mais tuer de pauvres gens comme ça, ce n'est pas la meilleur solution, il en existe toujours une autre, il faut seulement la chercher. Mais bon ce n'est pas le temps de vous faire la morale ou d'essayer de vous convaincre de choisir un autre chemin que celui que vous avez emprunter, mais sachez que pour ça je serai toujours prêt à vous aidez.

Maleck ne se laissait pas influencer par son air de gamine, il savait que son âme avait vécu d'importante douleur et que cela l'avait conduit dans ce chemin, il n'avait même pas besoin de lire en elle pour le savoir. Mais ce qu'il ne savait pas c'est que la personne que Séraphina cherchait tant bien que mal, était la pauvre fille qui était devenu aveugle après avoir su son secret.

Sinon qui est cette personne que vous cherchez, peut être que je peux vous aider à la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Dim 9 Nov - 7:15

Séraphina laissa Malek lire dans ses yeux toute la profondeur de son âme. Du remord... comment pourrait t'elle encore en ressentir pour l'espèce humaine? Pour elle, l'humanité était une infection dont elle était malade et recherchait le remède dans la magie noire.

- Sache le guerrier que tu est, porteur d'une la me aussi grande que moi; Quiconque as passer sa vie à apprendre à manier une tel lame est pêter un jours à devenir un assassin et est disposé à arracher le cœur d'un adversaire qui lui est confronter. Je porte une lame sous les replis de mes haillons... cela fait t'il de moi une assassin? Je pense que oui. Toi qui prote deux lames as tu déjà prit la vie de ton adversaire avec les outils que tu prote attacher à ta ceinture?

Se levant, elle arpenta le toit sur lequel elle était assise d,une démarche aérienne sans toutefois donner à Malek une vue plongeant sur sa robe qui, à l'instar de son âme était déchiqueté et rafistolé de fil blanc.

- Je cherche une amie; Une femme blonde nommé Safiya... je lui aie sauver la vie dans une ruelle comme celle-ci il y à 4 mois en l'arrachant des griffes d'un tavernier ivre qui as tenté de la violer... sans mon aide, elle aurait probablement fini battue et brisé dans une ruelle, son corps abandonner au chat de gouttière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Dim 9 Nov - 23:39

En lui parlant, Maleck voyait qu'elle n'avait aucune réaction à ses paroles, elle était convaincue que ce qu'elle faisait était la seule chose à faire, comme elle croyait que les armes ne servaient qu'à tuer, comme le font tous les humains. Ceci l'emmenait à croire aussi que Maleck était un meurtrier comme elle.

Sachez, chère Séraphina que je n'ai jamais tué quiconque avec ces armes, je ne m'en ai même jamais servi.

*Hé hé, tu oubli tous ceux que cette lame à libéré de la noirceur* * Kira, je n'ai jamais tuer personne, c'est toi qui t'en sert pas moi. Et de plus tu ne sert de prétexte la libération de noirceur, pour pouvoir tuer tous ceux qui se laisse tenter par le mal, tu n'est aussi qu'un assassin.* *Premièrement, je suis une partie toi donc en réalité c'est aussi toi qui les ait tuer et de plus elle a raison, la mort est le seul moyen de libérer l'homme des ténèbres, il faut tuer le mal à la source.* *ah tu ne changera jamais.*

Pendant que Maleck parlait à Kira dans sa tête, Séraphina réveilla que la personne qu'elle cherchait était en fait la jeune Safiya qu'il avait traumatisé à la rendre aveugle. Le choc de cette nouvelle le cloua un instant, tentant de cacher sa surprise, tout ce qui c'était passé avec elle lui revins en tête, c'est à cause de lui qu'elle à disparu, même si l'ange qui la protégeait était supposer l'avoir ramener chez elle.

Elle a disparu depuis longtemps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Jeu 13 Nov - 13:51

- Je ne sais pas... J'avais trouver celui qui avait tenter de la violer en me faisant passer pour une fille de joie mais il m'as repérer entouré de ses amis et prise de force lui aussi mais en faisant cela, il as commit une erreur; Me laisser à une longueur de bras de son cœur et surtout, sure que j'était sans défense...

Séraphina lissa les contour de sa dague sous sa jupe déchiqueté avec une petit sourire aussi cruelle qu'enjôleur dont elle avait le secret. Relisant ses long cheveux noirs, elle continua de narrer son aventure.

- Je lui aie ouvert la gorge lorsque alors qui me pensait brisé et perdu et lorsque je suis partie, je ne l'aie pas retrouver... Son mari ne savait pas où elle est et je l'aie chercher sans succès.


S'imaginant la petite blonde retenue captive par des voyou amical à son aubergiste violeur ou morte dans une ruelle effaçais son visage amical en un ton neutre. Jamais Séraphina ne s'était attendrie d'une personne, qui plus est une femme si faible, si fragile mais un petit quelque chose en elle la poussait à protégé la petite blonde...

- Vous l'avez vue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Ven 14 Nov - 3:02

Maleck continuait à écouter les paroles de la mystérieuse Séraphina et il ne pouvait qu'être que de plus en plus désolé pour elle au fur et à mesure qu'elle continuait son histoire. Comme toujours, il comprenait les raisons qui la poussaient à agir ainsi, mais sa morale d'ange refusait de croire que c'était la seule solution pour se sortir de tous ceci et il n'espérait qu'elle finisse par le comprendre.

*Oh que va tu lui répondre, vas tu tout lui expliquer, brisant le secret des anges ou tu va lui mentir pour préserver ce secret, je te l'ai déjà dis Maleck, tu n'est pas fait pour vivre parmi les hommes.* *Combien de fois faudra t'il que je te le dise, je vis avec eux pour les aider à suivre le bon chemin, a connaître la lumière.* *Oui et on sait très bien comment ça ce passe, regarde par exemple cette Safyia et ce qui lui est arrivé par ta faute, vas-y tu n'a qua lui expliquer, ça devrais être intéressant.* *Arrête c'est par ta faute que ça c'est passé.*

Oui je l'ai vu j'ai même pu lui parler, mais elle avait été retrouver par un ami à elle, il est partie la reconduire chez elle. Ce fut la seule fois que je l'ai vue.

Maleck n'arrêtait pas de se repasser les images de ce qui c'était passé avec elle. Il ne pouvait pas tout révéler à Séraphina de peur qu'une réaction similaire s'en écoule, même si les contextes sont différents, sa réaction ne sera sûrement pas bonne elle ne l'est jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Jeu 20 Nov - 2:22

NRP: Séraphina est humaine dans ce post rp, et pas vampire^^



Séraphina était tout de même heureuse que Safiya soit retournée chez elle en santé. La petite sotte avait besoins qu'on s'occupe d'elle continuellement mais malgré son dégout pour la faiblesse humaine, elle aimait bien la petite blonde.

- J'en suis heureuse ... elle est si fragile, je m'aurait pas aimer la savoir en péril ou dans le pétrin encore une fois.

Souriante et amusé, Séraphina se laissa tombé du toit sur le pavé ou elle atterrit comme un chat, les mains sur le pavé. Se relevant avec un regard enjôleur, elle approcha de Malek les mains écarté de ses hanche, comme si elle faisait visiter une quelconque salle luxurieuse.

*voyons voir se qu'il vaut celui la...*

Sa démarche mettant en valeur sa taille et ses jambes tout aussi dénudé l'une que l'autre, elle se mordilla la lèvres inférieur, histoire d'ajouter encore un peu de confiture à une tartine déjà imbibé de bon beurre du terroir et s'arrêta à 2 mètres du jeune homme.

- Tu me paie un verre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maleck

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: ange
Amour:

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Ven 21 Nov - 7:07

Maleck se sentit réconforté lorsque la jeune Séraphina fut heureuse de savoir que son amie allait bien, cela prouvait qu'au fond de son esprit envahie par les ténèbres, se cachait une bonne personne qui pouvait montrer de la compassion, mais qui à été enfouis et ignorer par un sombre passé. Il la regarda descendre adroitement du toit puis commencer à faire son charme, tentant de séduire l'ange.

*Allé accepte, ce n'est pas un petit verre qui te tuera, il faut que tu t'amuse de temps en temps.* *Kira, je sais ce que veut dire pour toi le mot 's'amuser' et ce n'est jamais bien à chaque fois que tu le dis.* *Oui mais là c'est différent, je ne veut pas la tuer, au contraire. Allé c'est ce qu'elle veut.* *Ah, mon cher, nous n'appartenons pas à ce monde, nous ne sommes pas humain.* *De un, tu est a moitié humain même si tu est considéré comme un ange complet par le peuple d'Alton, et de deux, toi qui vante tellement les humains, ça te fera pas de mal de te mêler un peu à leurs vie. Ta mère l'a bien fait elle.* *Oui, mais là c'est différent, ma mère ne causait pas des massacres elle.* *Ok, on fait une entente. Ce soir tu va prendre un verre avec cette Séraphina et je m'abstiens de tuer quiconque cette semaine.* *Ah... bon j'ai ta parole?* *Je suis un ange je n'ai qu'une parole moi.* *Bon c'est entendu.* *Allé me déçoit pas, et si ta des ''difficultés'' laisse moi ta place je m'en sortirai très bien* *Non merci, tu m'a causé assez de problème comme ça pour l'instant.*

Maleck se sentait étrange, déjà le fait que Kira commençait à se manifester lui donnait une mauvaise impression, mais en plus qu'il essaye de l'amadouer pour qu'il sorte prendre un verre comme les humains normaux, cela cachait sûrement un plan caché quelque part, il en était sûr. Et pour en rajouter, c'était aussi la première fois depuis ses 90 ans qu'une femme l'approchait de la sorte.

Bon pourquoi pas, un peu de distraction me ferait le plus grand bien.

Mené par sa galanterie habituelle, il tendit le bras à Séraphina pour qu'elle puisse l'accompagner jusqu'à un lieu propice pour boire un verre. Au fond de lui, il savait que se changer les idées lui ferait le plus grand bien, car son premier combat aurait lieu dans trois jours et cela commençait à rendre Maleck nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphina

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 13/07/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Vampire
Amour: Les arts, la mort et elle même.

MessageSujet: Re: Rencontre du destin   Mar 25 Nov - 3:09

Accueillant la galanterie de Malek avec toute la grâce qui lui était due, Sérpahina se prit au bras si tendrement proposé et marcha avec lui dans la ruelle crasseuse vers une allée. Marcher à ses cotés suffisait à la rassurer. Le jeune homme semblait fort et agile comme un tigre et portant deux lames ouvragées avec l'assurance du vétéran et dans l'éventualité que la pire des situations devait survenir, elle pouvait toujours devenir une ombre et disparaitre.

Débouchant sur une rue tranquille, elle guida Malek , passant de tavernes en tripots, cherchant une ou le fumets ancres de l'ivrogne cuvant son vins semblait le moins dense. Ne pouvant oublier sa dernière nuit dans pareille trou à rat, nuit ou elle as due tuer un homme qui avait arracher ses vêtements et tenter de la violé par la force de sa convoitise, aveuglé par sa rudesse et tué de sa main blanche.

Tournant un coin de rue, elle vit une auberge qui semblait moins crade que les autres, à première vue. Exempte d'ivrogne qui pullulaient sur ses pavées à vomir leurs vins et leurs mort lentes, l'endroit semblait agréable et la chandelle y brulait encore. Une petite pancarte cintré de fer forgé nommait l'endroit "L'auberge du sang repos". Séraphina avait fait son choix.

- Allons ici mon bon Malek...

Souriante, sans réellement attendre sa réponse, elle poussa la porte et entra...

(On change de topic^^ go sur Auberge du sang repos / un verre?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre du destin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre du destin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le journal d'Osura, Sombre songe :: Terres humaines :: Le village-
Sauter vers: