AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promenade au levé du soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dwaretlan Gravedigger
Capitaine à la Hache
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 03/09/2008
Age : 23
Localisation : France

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Humain (Eden)
Amour: Snaga

MessageSujet: Re: Promenade au levé du soleil   Lun 22 Déc - 20:24

De tout ce qu'il avait pu sauver de son expérience passée de champion de justice, Dwaretlan se souvenait que le pire combat qu'un guerrier ne puisse jamais mener était précisément celui qu'il ne voulait pas faire. Cela semblait facile de le dire, mais le vivre était différent. Et ô combien plus difficile à vivre: un homme conscient de sa force était invincible, invulnérable ; mais un soldat doutant de lui était plus aisément vaincu qu'un paysan déterminé. Dwaretlan Gravedigger savait qu'il était fort, puissant et redoutable. Hélas, il doutait de sa capacité à retenir l'entité maléfique qui incarnait ce que le Capitaine à la Hache craignait : son propre passé, qui désormais, à travers la noirceur inconnue, menaçait son présent et son avenir. Une idée angoissante au moment d'un duel face à un être supérieur...

*Mauvais, ça. En plus il est résolu à m'affronter, tandis que moi, pas. Cessons de réfléchir: je f...* pensa Dwaretlan.

Il fut interrompu dans ses pensées lorsque l'ange blasé l'attaqua encore une fois à sa manière. Cependant, surpris par la nature, la rapidité de l'assaut original, et perturbé par son état d'esprit perdant et lamentable, il ne put esquiver suffisamment Haarel: les lames mortelles ne le touchèrent pas, mais une botte percuta avec violence le heaume, sonnant Dwaretlan. Celui-ci, voyant son propre liquide couler, s'énerva : le sang qui ne l'avait pas abandonné pour humidifier le sol boueux bouillonna ; l'humain amnésique se releva, la tête froide mais pleine du désir d'exprimer son mécontentement par la voie physique.
Il dégagea Snaga l'Expéditrice de son écrin terreux, et la fit chanter, tournoyant au-dessus de son chef. Il rapprocha la tête de métal de la hache mythique, la tenant juste au-dessous de la lame-papillon. Haarel réceptionné avec grâce, le guerrier l'empêcha de se réarmer, et lui flanqua un coup de poing, assisté de Snaga, dans l'unique but de le tuer sur-le-coup.
Cette technique agressive permettait de fendre le crâne jusqu'au cervelet avec une puissance moyenne, du fait du côté excessivement acéré de la Hache ; la seule et unique difficulté de la manoeuvre était la précision: si le coup n'était pas équilibré, il était aisé de le dévier. Quant à savoir si Haarel serait assez fort, rapide pour faire échouer la riposte, ou ait le front plus dur qu'un derrière de dragon, il fallait d'une poignée de millisecondes pour le découvrir...

_________________
Dans le VIème commandement de l'Ancien Testament, Dieu dit: "Tu ne tueras point".
Chiche!


Snaga par Didier Graffet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.travian.fr/?uc=fr4_57563
Haarel
Le déchu
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Ange
Amour: //

MessageSujet: Re: Promenade au levé du soleil   Sam 27 Déc - 1:43

Le coup fut porté, l’ange avait heurté la crane de Dwaretlan de sa botte avant d’atterrir avec la légèreté dont il avait fait preuve quelques instants auparavant, ses lames prirent position dans le sol, non loin de lui, l’humain arma alors une réponse a cette attaque, qui comme il l’avait prévue allait s’avérer violente si par malheur la elle entrait en contact avec lui. L’ange vit le point armé fondre sur lui, une véritable esquive ne lui avait pas vraiment été permise, car il ne vit la riposte que trop tard pour pouvoir armer le mouvement qui ferais rater a Dwaretlan son offensive. Seule quelques millisecondes de réflexion ne lui avait été permit avant l‘échéance, il fit donc la première solution qu‘il voyait comme la meilleur, autrement dit : la seule a laquelle il eut pensé.

Ainsi son corps suivi le mouvement du geste de l‘adversaire, étant en mauvaise position, il ne put prendre qu’une légère impulsion sur ses jambes qui lui permit de se projeter en arrière, toujours en suivant le sens de la frappe il porta le bras droit a son visage. Snaga traversa le tissus des gants qui ornaient ses mains, mais elle ne s’arrêta pas là et continua a traverser la chair du membre, lui entaillant de façon non négligeable, son sang ne mit qu‘une poignées de secondes pour faire son apparition. Lui qui depuis des années n’en avait même plus vu la simple couleur, serrait a présent les dents pour « atténuer » la douleur qui traversait son avant bras . Mais l’action n’était pas terminé, Haarel, ex exécuteur du légendaire peuple d’Alton ne sera pas stoppé par une simple coupure, les doigts de sa main gauche se refermèrent rapidement, et, tel la frappe d’un titan, son poing heurta le sol.
La légèreté de son corps permit le mouvement qui suivit : il se mit a pivoter sur lui-même et au dernier moment tendre sa jambes, pour ainsi pouvoir a nouveau porter une attaque du pied a Dwaretlan.

Durant le mouvement, un partie du sang qui coulait le long de son bras se reporta sur le sol qui portait a présent un tracé rougeâtre du liquide qui orne ses veines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwaretlan Gravedigger
Capitaine à la Hache
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 03/09/2008
Age : 23
Localisation : France

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Humain (Eden)
Amour: Snaga

MessageSujet: Re: Promenade au levé du soleil   Mer 4 Fév - 18:14

[HRP : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH Je n'avais pas vu ta réponse !!! J'ai édité une première version de ce message : il était long, mais inutilement lourd]

La portée du poing armé étant limitée, il fut facile au Capitaine pour se remettre en garde. Nouveau coup de pied à la tête : Dwaretlan était plutôt loin de son agresseur, ce qui fait que s'il ne bougeait pas, il serait atteint en plein poitrail. Reculer ou bouger sur le côté ne suffirait donc pas. La décision ne fut pas longue à prendre : il fit une roulade sur le côté, roulant sur l'épaule et restant armé. Reçu un genou en terre, il brandit Snaga et porta un coup horizontal ascendant à l'endroit où il se tenait l'instant plus tôt, et où devait être l'ange, approximativement. Selon le guerrier, Haarel devrait atterrir de profil, donc, la jambe droite, le flanc droit et le coude du même côté devraient être tranchés. Avec un peu de chance, si ses calculs étaient exacts, Snaga aura mordu les chairs profondes du myocarde, du foie ou rein, ou de l'artère fémorale... Chacune de ses blessures pouvant handicaper à vie ou tuer Haarel, en procurant, afin de compléter ce sympathique tableau macabre, une douleur insoupçonnée.


*La fin du combat est proche !* exulta le champion royal.

L'inconvénient majeur de cette posture était qu'elle laissait accès aux organes inférieurs du ventre, sacrifiés à la défense de la tête et du cou.

_________________
Dans le VIème commandement de l'Ancien Testament, Dieu dit: "Tu ne tueras point".
Chiche!


Snaga par Didier Graffet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.travian.fr/?uc=fr4_57563
Haarel
Le déchu
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2008

Fiche de Personnage
Présentation:
Clan: Ange
Amour: //

MessageSujet: Re: Promenade au levé du soleil   Jeu 26 Fév - 15:18

[HRP : Désolé du retard, mais j'ai eu beucoups de trucs a faire et je n'avais pas le temps de te répondre ]

Suite a son offensive, Haarel ne put que remarquer la roulade du guerrier, mais la prochain action de celui-ci ne fut pas très compliqué a deviné pour un ange de la guerre comme celui-ci. L’attaque fut portée, elle visait a atteindre le coté droit, quelle solution pouvait-il trouvé dans ce cas la ? Il ferma les yeux l’espace d’un instant, et pendant plusieurs secondes, il put voir la scène sous un autre angle et en apprendre les moindres détails. Ses lames étaient toutes proches, la prendre en main pour lui permettre de ralentir le mouvement, avant que la hache meurtrière de son adversaire ne taillade une nouvelle fois sa peau, il pourrait alors espérer la stopper. Mais comment ? Le sang de l’ange bouillonnait tout autant que ca tête, il n’avait que quelques secondes pour décider de la meilleur issue, au vu du mouvement et de son placement, l’attaque pouvait être mortelle.
Soudain, ses yeux s’ouvrirent a nouveau, il allait tenter le tout pour le tout, sa main gauche se posa au sol, du pied du même coté, il saisit la corde d’or qui reliait ses armes, en repliant violement son genou il ramena l’une d’elle a lui, la force qu’il lui fallut pour la soulever lui permit de ce décaler légèrement, l’arme de l’humain commença a graver sa jambe droite, mais fut stoppée au milieu de l’action par celle d’Haarel qu’il maintenait a présent fermement.
Il sentit son sang ce déverser a nouveau, de grands tracé de sang dévalaient sa jambe, mais il n’avais pas encore fini et démontra de quoi était capable le déchu !
Sa main jusqu’alors en contact avec le sol, s’en était détaché afin d’empoigner l’autre lame encore libre durant les secondes qui sauvèrent sa jambe, a présent sur d’avoir arrêté l’arme.
Sa main droite planta l’arme dans le sol, la gauche entama une percée a travers les défenses du guerrier, la fin de cet affrontement commençait a ce profiler, mais quel en sera l'issue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade au levé du soleil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade au levé du soleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mes problèmes se couchent pas même si le soleil s'est levé
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le journal d'Osura, Sombre songe :: Terres humaines :: Le village-
Sauter vers: